La Finlande

Depuis de longues années tous les responsables de l’enseignement des langues oeuvrent ensemble pour développer le plurilinguisme en Finlande.

Après des projets de diversification des langues appelés KIMMOKE 1 puis Kimmoke 2, 171446389547015.1936.394976634projets qui ont permis l’apprentissage d’une première langue facultative en classe 4 ou 5,  suivi d’un autre projet englobant plus de langues autres que les langues nationales et l’anglais, le français a eu des projets spécifiques soutenus par OPH (Direction Nationale de l’Enseignement) , l’Institut Français, l’APFF (l’Association des professeurs de français de Finlande) et la ville d’Espoo du nom de KIEKURA (pour la culture et la langue française), qui a permis de développer  le portail pour le français « Voie Expresse« .

Le projet KIMARA a sillonné les routes de Finlande avec un bus contenant du matériel et des stagiaires de français, d’allemand, d’espagnol et de russe.
Articles sur les projets finlandais parus dans le Français dans le Monde

logo-if

• l’évaluation et les certifications (TCF, DELF etc..)

• la formation initiale et continue (des enseignants de français)

• l’enseignement bilingue francophone (LFF, la filière de Tampere, la filière de Turku) en plus de l’École Jules Verne

• la promotion du français dans l’enseignement supérieur

et une  nouveauté : «  Envoyés spéciaux » 

  • L’Association des Professeurs de Français de Finlande APFF          logo
    L’APFF fut fondée en 1950 pour défendre les intérêts des professeurs de français et pour promouvoir l’enseignement et l’apprentissage de la langue française.

organise des formations, des voyages d’études et des sorties culturelles
produit du matériel pédagogique et des recommandations de la correction du baccalauréat
offre des bourses

Capture d’écran 2015-01-28 à 14.59.21     kiekurapage2                  tkiekura1


dessins0001
                                         signet0001

Capture d’écran 2015-05-18 à 19.43.43

 

  • Le service des écoles de la ville d’Helsinki a des services en français et présente notamment les garderies francophones.
  • Ce que dit le rapport de l’OIF 2014 de la Finlande:
    En Finlande Le français reçoit un accueil constant… et y a même fait l’objet d’une émission de téléréalité. Le français est en troisième position après l’anglais est l’allemand (sauf à Helsinki, ou le français devance l’allemand). Le français concerne plus de 16  000 élèves dans le secondaire. Comme dans les autres pays scandinaves, il peut être appris dans des écoles municipales pour adultes. L’Institut français de Finlande et quelques écoles privées de type Berlitz diffusent également la langue. L’apprentissage du français a été mis en avant en 2010 par le programme de téléréalité « Talo Ranskassa » (« Une maison en France »). Les participants réunis à Montpellier dans une classe de français ont été filmés au jour le jour. Le meilleur apprenant a remporté une maison dans le sud de la France. Ce programme, très populaire en Finlande, a eu un impact positif pour la langue française et fait suite à « Une maison en Espagne » et « Une maison en Italie ».
Cet article a été publié dans arguments. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.