Revue de presse

« Le français régresse dans l’UE mais progresse dans le monde » HS

Le nouveau correspondant à Bruxelles du Helsingin Sanomat, Pekka Mykänen signe un article sur la position du français dans l’union européenne où son utilisation surtout depuis les derniers élargissements, semble régresser. On estime ainsi que parmi les Finlandais qui travaillent à Bruxelles seulement un cinquième seraient réellement capables de travailler en français.

Pekka Mykänen se demande si c’est parce que le français serait une langue difficile à apprendre. Ce que ne dément pas le professeur de l’Institut français de Finlande Nicolas Delage, interrogé par le journaliste. Mais il pointe aussi que le français demeure une langue qui progresse au niveau international et dont le nombre de locuteurs pourrait atteindre 700 millions en 2050.
HS

 

Cet article nous invite à accentuer les efforts de promotion de la langue française en Europe du Nord. Nous soulignons donc l’utilité d’organiser des séminaires pour motiver les apprenants et décideurs dans le choix de la langue française dès l’école.

Cet article a été publié dans arguments. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s